Sport

Les coachs face au défi du numérique

Le décembre 8, 2019 - Temps de lecture : 7 min

Les coachs face au défi du numérique , réservation sport paris

André Vieira est coach sportif diplômé de STAPS et du Global Training Formation. Professionnel indépendant depuis 2014, André est partage son activité professionnelle entre une entreprise qui intègre le sport en entreprise et le coaching auprès de danseuses professionnelles et quelques particuliers. Il enseigne le Pilates, le TRX, le Cross Training et le Stretching. André a bien voulu répondre à nos questions, parler de son métier et nous partager son expérience client professionnel de notre application et sa vision du marché du sport aujourd'hui.

Quel est ton parcours sportif ?

" À 5 ans je découvre le judo et le pratique jusqu’à mes 21 ans. J’ai participé à quelques championnats de France durant mes seize années de pratique. Durant cette période je fais d’autres sports comme le foot et la natation.

Suite à une blessure au genou, je mets un terme à ma carrière de judoka pour me lancer dans le roller hockey. Depuis 10 ans j'évolue au niveau régional… avec quelques matches disputés à un niveau national.

La musculation découverte lors de ma rééducation après ma blessure,  m’a fait prendre conscience de l'importance de notre corps en tant qu'athlète et m’a permis de prévenir mon corps des blessures. C’est grâce à la musculation au travers de différentes disciplines  comme le Pilates, le Stretching ou le TRX… que je décide de devenir coach sportif professionnel.

J’obtiens la licence STAPS et mon BP AGFF pour devenir coach sportif professionnel en 2015. "

 

Qu’est-ce qui te plait dans le métier de coach ?

" Être coach sportif professionnel est avant tout aider et accompagner les personnes, qu’elles soient sédentaire, sportif de haut niveau ou néophyte, à se (re)mettre en forme pour des raisons qui leurs sont propres : perte de poids, préservation du capital santé, performance athlétique, amélioration de son image personnelle au travers de sa posture, etc...

Ce qui me plait le plus dans mon métier ? Suivre l'évolution de mes clients et le développement de leurs capacités ; entraîner et préparer des athlètes pour des compétitions, voir les résultats de tous les efforts qu'ils ont fournis pour atteindre leurs buts… tout cela me motive, me plait et rend mon métier passionnant." 

 

Quelles sont les problématiques que tu rencontres dans l’exercice de ton travail en tant que coach sportif indépendant?

" Lorsqu'on démarre sa carrière de coach indépendant il n’est pas évident de développer son réseau et de le mettre en place. Le réseau se créé par le biais du bouche à oreille mais il y a tellement de concurrence qu'il faut sortir du lot, apporter une plus-value… dans ce contexte il est parfois difficile de trouver des clients, de les garder ou de proposer des tarifs élevés.

Les débuts sont compliqués et ne nous permettent pas d’avoir un revenu suffisant pour vivre. L’irrégularité de la rémunération peut être stressante, il faut savoir la gérer et prévenir les mois creux. 

Autre problématique que l’amplitude horaire et les horaires décalés : je commence tôt afin de coacher des clients avant leur prise de poste, je travaille à leur pause du midi, et poursuis le soir après leur journée de travail et parfois les week-ends. Dans la journée, il m’arrive d’avoir des heures creuses que je ne peux mettre à profit pour rentrer chez moi ou préparer un nouveau cours."

 

Est-ce que ce type d'application comme Spratic va te permettre d’évoluer professionnellement ?

" Bien-sûr ! Spratic me permet de gagner en visibilité et  donc d'évoluer professionnellement en m’offrant de nouvelles opportunités de carrière. L'écosystème des applications aujourd'hui évolue très vite. On observe une grande fluidité des acteurs sur le marché.  Le fait d’avoir l’opportunité de proposer plusieurs disciplines, de pouvoir exercer dans différents quartiers de la capitale et d’ouvrir de nouveaux créneaux horaires afin de m’adresser à divers publics sont autant d’outils qui me permettent d’être connu et reconnu en tant que coach professionnel indépendant. Même si, on va l'aborder plus tard, cette situation nous fait aussi un peu nous questionner sur les modèles économiques sur le marché.

En effet on se pose tous la question dans le secteur de la durée de vie de certains des modèles économiques de ces entreprises. La fluidité quelle entraine sur notre marché nous fait parfois peur, peur de se retrouver seul face à des acteurs de plus en plus gros sans réels pouvoirs d'influence sur les éléments tels que les tarifs. "

Comment  Spratic a su répondre à tes différentes problématiques ?

" Tout d’abord j’ai apprécié le fait que Spratic ne collabore qu’avec des professionnels indépendants (coaches sportifs, professeurs de yoga ou studios…), fait un travail de contrôle de la carte professionnelle et des diplômes. Je me retrouve dans vos valeurs portées et défendues comme la liberté, la qualité, l’efficacité : pas d’exclusivité, indépendance des tarifs, gestion du nombre de places, mise en avant de mes cours, nouveau canal d’acquisition, efficacité dans la recherche par le biais de la géolocalisation, gestion des cours simple…

L'application va surtout me permettre de développer mon réseau. En effet, Spratic met en relation avec des clients potentiels qui souhaitent faire du sport dans les différents quartiers de Paris où je travaille. J’ai la possibilité de proposer différents cours dans différents lieux : renforcement musculaire, barre au sol, Pilates, parcours TRX…. 

Spratic va me permettre d’optimiser mes heures creuses en proposant de nouveaux cours, de m’adresser à une nouvelle clientèle (jeunes retraités, personnes en congés parental, travailleurs en horaire décalés….).

Enfin j’en profite pour proposer quelques places dans mes cours et mes sessions lors de désistement.

Mais ce que j'ai surtout apprécié, c'est le fait que Spratic s'associe à des marques éthiques et ai cette volonté de construire un écosystème viable qui n'aille pas dans le sens de l'entropie des petits acteurs  du marché mais aille plus dans le sens de créer de la cohésion de ces acteurs. " 

 

Quels sports as-tu renseigné sur l'application ?

" Étant formé BP JEPS AGFF mention D (musculation et force), je propose des cours traditionnels tels que le classique et intemporel  cuisses-abdos-fessiers, des sessions de Pilates, de stretching, des cours où je combine plusieurs disciplines. Je propose aussi des circuits  training et des cours  hiit. Je travaille en petits groupes de 3 à 5 personnes et en coaching privé."

Cette interview a été réalisée en décembre 2019


Article proposé par l'équipe Spratic, retrouvez aussi nos articles sur Medium.
| #sport #coach #numérique